Exposition « Pêches et prunes »

mise en scène : Mélanie Branchereau / photographie : Gwenn Labarta

VERNISSAGE LE 30 JANVIER A 18H

Qui sait que le musée des Beaux-Arts d’Angers possède une merveille : un petit Chardin « Pêches et Prunes » aux dimensions modestes (21X32cm), réalisé à la fin de la vie du peintre vers 1764 ?

Depuis longtemps Mélanie Branchereau aime rendre visite à ce tableau, devenu au fil du temps un ami et un guide auprès duquel elle revivifie son goût pour le Beau ; une beauté sobre qui se dégage de l’extrême simplicité de la composition.

Aidée pour la partie technique par Gwenn Labarta, Mélanie Branchereau a photographié l’œuvre du temps puis en a sélectionné neuf moments qui vous sont présentés ici avec cette série de photographies sur argentique tirées avec soin par l’Atelier du Photographe sur un papier mat, ce qui par le grain obtenu s’approche de cette pâte des tableaux de Chardin dont Diderot  parle en termes élogieux dans sa critique du Salon de 1763 : « on dirait que c’est une vapeur qu’on a soufflée sur la toile ; ailleurs, une écume légère qu’on y a jetée ».

A découvrir du lundi au vendredi de 14h à 18h et les soirs de spectacles