Chargement Évènements

En Terre

12 novembre 2022 à 16:30

Compagnie Nomorpa

Navigation évènement

Une exploration, une expérimentation physique et sensorielle du matériau terre, à la fois malléable et propice aux métamorphoses.

La terre, c’est ce que nous cultivons ensemble pour grandir. C’est le matériau qui traverse le cycle de la vie : naître, cheminer, aller vers, mourir… et renaître. C’est le passage de l’enfance à l’adulte. Travailler la terre, c’est lier et faire ensemble. C’est la matière à partir de laquelle nous sommes symboliquement façonnés. Elle est transformable et peut être à la fois brute, abstraite, personnifiable.

 

Il s’agit d’un simple tas de terre à taille humaine. Le public est disposé autour. Dans ce type de propos artistique, penser l’espace scénographique de manière intime et englobante pour l’ensemble des spectateurs.trices est primordial. Cette fois-ci, l’idée est de délimiter un dispositif simple, un espace scénique précis, mais qui soit cependant toujours à la limite de l’immersion. La matière abordée étant malléable, elle permet d’être utilisée comme un « grand tout » dans lequel se fondre, apparaître, disparaître, naître ou mourir, mais également comme une forme sujette à diverses personnifications, projections de mondes mentaux plus infimes. C’est pourquoi la lumière sera pensée à base des petites sources mobiles permettant de délimiter l’espace scénique mais aussi de valoriser certains espaces modelés à l’intérieur de la terre.

À travers des échanges émotionnels, il s’agit de créer des parallèles entre des cheminements communautaires et intimes, des rites de passages et des jeux ludiques, des cérémonies funéraires et des danses de transe. C’est explorer ici ensemble dans un espace social protégé et partagé, celui de la représentation théâtrale, la thématique forte du cycle de la vie, qui permettra peut-être d’amorcer un dialogue inter-générationnel.

Sidonie Brunellière

 

création et mise en scène : Sidonie Brunellière / interprétation : Jean-Baptiste Breton, Sheila Maeda / lumières : Julie Méreau / musique : Maxime Arnault / costumes : Laure Chartier / production : Charlotte Comare / diffusion : Marion Ferbezar
production : compagnie Nomorpa / coproductions : Ville de Loire-Authion, Réseau Courte-Échelle (93), Festival Premières Rencontres – compagnie Acta (93), Un neuf trois soleil ! (93), EPCC Anjou-Théâtre (Angers), l'Échalier (Couëtron-au-Perche), Quai des Arts (Argentan) / soutiens et résidences : Villes d'Arcueil, de Boissy-Saint-Léger, de Château-Gontier, de Loire-Authion, de Romainville, Communauté de communes Anjou Loir-et-Sarthe (49), Théâtre Foirail (Chemillé-en-Anjou), La Générale des Mômes (Avoine), crèche Lucie Aubrac (Bondy), Espace 93 (Clichy-sous-Bois), Un neuf trois soleil ! (93), Quai des Arts (Argentan), Théâtre le Dôme (Saumur), MPT Monplaisir (Angers) / partenaires institutionnels : DRAC Pays de la Loire, DRAC Île-de-France, Conseil Régional Pays de la Loire, Conseil Départemental du Maine-et-Loire, Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis / photographie : compagnie Nomorpa

La compagnie

La Compagnie NoMORPa a été créée en 2005 autour des liens sensibles tissés par Sidonie Brunellière, metteuse en scène. Depuis 2011, elle centre l’essentiel de son activité autour de projets en relation avec la petite enfance qui visent à développer l’éveil des jeunes et très jeunes enfants par des expériences humaines singulières et intuitives. L’essentiel de ses activités est basé sur ces principaux axes : création et diffusion de spectacles dans des lieux dédiés à la culture, ou non, et intervention sur les territoires par des ateliers participatifs et/ou projets adaptés et conçus en fonction de la demande.
Plus d'infos sur la compagnie