Chargement Évènements

Les sept jours de Simon Labrosse

5 octobre 2018 à 20:30

4 octobre 2018 à 19:30 (Réserver)
6 octobre 2018 à 20:30 (Réserver)
Il est doux de faire les fous • Carole Fréchette

Quand la pièce commence, le prix de la livre de beurre est à deux dollars quatre-vingt-quatre et le compte épargne de Simon Labrosse aussi.

 

Mais Simon n’est pas du genre à se décourager ! Chaque jour, il s’invente un nouveau métier : cascadeur émotif, finisseur de phrases, flatteur d’ego, allégeur de conscience, amoureux à distance… Pour nous persuader de l’embaucher, il démontre une grande aptitude à remplir le vide en rejouant ses échecs professionnels et sentimentaux. Comme une vie ne se raconte pas seul, ses amis Nathalie et Léo sont là pour l’aider. Enfin, si l’une n’était pas obnubilée par le petit bonhomme qui crie dans son pancréas et l’autre par ses poèmes apocalyptiques, ils seraient là pour l’aider.

 

 

La mise en scène, dépouillée, qui fait la part belle à l’énergie des comédiens et aux interactions directes avec le public, est remodelée en fonction des possibilités singulières de chaque salle. Notre décor, c’est votre salle, montrée nue, toutes lumières allumées, avec pour seul ornement des banderoles en papier, des cerceaux et des marquages au sol.

Clara Chauvin

Mise en scène : Clara Chauvin / Interprétation : Jean-Baptiste Breton, Clara Chauvin, Matéo Droillard

La compagnie

Nous, Julie Amand et Jean-Baptiste Breton, avons créé la compagnie Il est doux de faire les fous en 2017. Nous nous employons à créer un théâtre souple, énergique, joyeux ; à imaginer des scénographies légères et spectaculaires comme des bulles de savon ; à monter des textes – tour à tour classiques, contemporains, tragiques, comiques – tant qu'on y trouve une place pour le jeu, la connexion directe avec le public, la densité du présent, et l'écho d'une parole.
Plus d'infos sur la compagnie

L'auteur

Après des études de comédienne à l’École Nationale de Théâtre du Canada, Carole Fréchette se tourne vers l’écriture dramatique au milieu des années 1980. Son répertoire compte une quinzaine de pièces parmi lesquelles Les Quatre morts de Marie, Les Sept Jours de Simon Labrosse, Le Collier d’Hélène, Jean et Béatrice, La petite pièce en haut de l’escalier, Je pense à Yu. Son théâtre, traduit en une vingtaine de langues, est joué à travers le monde.