Chargement Évènements

Mon frère féminin

19 mars 2020 à 19:30

Compagnie Fitorio Théâtre • Marina Tsvetaeva

Navigation Évènement

Entre parole autobiographique et chant poétique, ce récital se construit comme un conte musical pour transmettre le feu du corps amoureux que Marina Tsvetaeva attise sans limite.

L’auteure se livre dans ses paradoxes, dans ses amours et ses désamours, dans ses départs et ses retours, dans sa vitesse et son recul. Elle nous est proche, nous prend par la main, traverse le vide, l’habite, le nourrit, se rebelle. Amour de la vie, amour des mots, amour de la pensée amoureuse elle-même. Elle fonde sa poésie sur un absolu de l’amour. De ce souffle de vie constant, poussent des chants : chants primitifs, chants libres et ardents.

 

Le spectacle proposera de mêler différentes pratiques artistiques : le cinéma, avec la projection d’un film de fiction réalisé par Mélissa Huart et Vanille Fiaux. Il faut l’imaginer comme un décor à part entière, des paysages, un ailleurs. Dans le film, jouera la comédienne qui sera aussi interprète sur scène, comme une double apparition. Le chant, puisque Vanille Fiaux et Jonathan Seilman joueront en live des poèmes mis en musique dans un esprit pop. Et l’art oratoire pourrait-on dire, un rapport en tous cas plus « ancestral » à la parole théâtrale que tissant un lien direct entre l’interprète et son public.

Vanille Fiaux

 

conception et interprétation : Vanille Fiaux / musique : Jonathan Seilman / réalisation du film : Mélissa Huart avec Vanille Fiaux et Lou Aymard Renaud / régie son : Thierry Wathier

La compagnie

Vanille Fiaux est auteure, comédienne et metteure en scène. Elle développe son activité dans le cadre du Fitorio Théâtre implanté à Nantes depuis 2012. Elle a créé Le Feuilleton d’Hermès de Murielle Szac, Battements D’Ailes de Elsa Solal ou encore Trois Fois Rebelle de Maria-Mercè Marçal. D’abord formée à l’Ecole du Studio Théâtre d’Asnières dirigée par J-L Martin-Barbaz, elle intègre en 2006, l’ENSAD de Rennes dirigée par Stanislas Nordey. À sa sortie, elle joue dans 399 secondes de Fabrice Melquiot, mis en scène par Stanislas Nordey. En 2011-2012, elle joue dans L’Instinct de l’Instant écrit et mis en scène par Nadia Xerri-L (création au Volcan, Scène nationale du Havre). En 2013 on la retrouve dans deux créations de Nadia Xerri -L, Je suis tu es Calamity Jane et Dans La Nuit de Belfort au Volcan.
En 2015, elle joue sous la direction d’Alexis Armengol À ce projet personne ne s’opposait au CDR de Tours et au Théâtre de la Colline à Paris. Cette saison on retrouvera Vanille Fiaux en tant qu’interprète sur Programme Penthésilée : Entrainement pour la bataille finale de Lina Prosa mis en scène par Clément Pascaud, HYBRIS, texte original qu’elle a co-écrit avec Manuel Garcie-Kilian créé en 2018 au TU à Nantes, La Nuit Spirituelle de Lydie Dattas qu’elle créée en 2018.

Plus d'infos sur la compagnie

L'auteur

Femme de tous les paradoxes, à la fois russe et universelle, prosaïque et sublime, elle commence très jeune à écrire et à publier. Prise dans la tourmente révolutionnaire après l’écrasement de l’Armée blanche dans laquelle son mari s’est engagé comme officier, elle vit un douloureux exil de dix-sept ans à Berlin, à Prague, puis à Paris. De retour dans son pays natal en 1939, elle se suicide deux ans plus tard. Il est des talents si impétueux que les évènements les plus dévastateurs de l’histoire ne sauraient les étouffer. Réduite à néant par la terreur stalinienne, Marina Tsvétaïéva ne cesse aujourd’hui de revivre et de rayonner. Cette « Danseuse de l’âme », ainsi qu’elle se nommait, traverse, subit et transcende les malédictions de l’Histoire comme une comète fracassée. Par sa poésie, fulgurante, rétive et exaltée, elle fraternise d’emblée avec toutes les victimes. La singularité tragique de son itinéraire, d’une indestructible intégrité, garde aujourd’hui toute sa charge libératrice.