Chargement Évènements

STARS (Yaacobi et Leidental)

24 novembre 2023 à 20:00

Compagnie 15 000 cm² de peau • Hanokh Levin

théâtre

STARS web©Hubert Girard

théâtre
1h45

« Comme elle est grande la petitesse humaine. »

Deux amis de toujours, Yaacobi et Leidental, se séparent. Pour Yaacobi, l’ennui que lui inspire leur amitié n’était plus supportable. Rapidement, il rencontre Ruth, une femme qui se dit pianiste, sur laquelle il projette tous ses fantasmes. Tous deux rêvent d’être héroïques comme les personnages d’un film hollywoodien. Dans cette quête illusoire faite de stratégies maladroites et d’espoirs inquiets, Leidental va s’immiscer dans le couple en inventant un personnage allant de la fantaisie burlesque à la perversion. La scène se transforme alors en un vaudeville bipolaire où la machine déraille et devient un champ de bataille.

En mettant en scène Yaacobi et Leidental, je poursuis une exploration de la comédie cruelle, d’une langue coup de poing qui frappe mais qui n’assomme jamais, qui attrape le spectateur par le collet et l’oblige à se regarder dans un miroir peu flatteur. Une écriture qui fait mal, mais ne tue pas ; une affirmation de la comédie cruelle comme champ de bataille. Yaacobi et Leidental regorge d’un champ lexical lié aux territoires occupés et à la guerre. En ayant ça en tête, nous mettons en lumière les enjeux des personnages élevés au rang de survie et nous travaillons sur le lien inextricable entre la mécanique de destruction de l’autre et l’accès à sa propre place dans ce monde. Cette mécanique de destruction s’amplifie et se complexifie avec la présence d’un tiers. Ce dernier se voit donc confier un rôle crucial, car gagner la guerre nécessite sa présence. Mais dans cette pièce, les rapports de domination évoluent, les places sont mouvantes. Les personnages nous semblent parfois durs et mesquins mais leur aliénation naît des préoccupations philosophiques et métaphysiques qui les traversent, elle traduit leur angoisse d’être au monde. C’est la question de l’être face au néant, de l’absurdité de la vie et de la difficulté de vivre ; mais dans le fond Levin écrit une pièce sur l’espoir et le désir de vivre.

Camille Jouannest

 

mise en scène et dramaturgie : Camille Jouannest / interprétation : Ava Hervier, Tom Verschueren, Laurine Villalonga / création sonore et musique en direct : François Le Roux / scénographie : Amélie Kiritzé-Topor / chorégraphie : Nina Berclaz / costumes : Caroline Trossevin / lumières : Martin Barrientos / vidéo : Simon Girard / son : Jonathan Reig / production : Sarah Mercadante / administration : Simon Gicqueau

 

La compagnie

La Compagnie 15 000 cm² de peau est née en 2018 de la rencontre de dix comédiens et comédiennes, formé·es au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, au Théâtre National de Strasbourg et au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique de Montreuil. C’est en 2020 que la compagnie décide d’implanter son siège social à Ancenis à partir de l’envie de créer son propre festival, en espace extérieur. En 2023 a lieu la 4ème édition du Festival Transhumance. Plusieurs créations ont vu jour depuis 2018 : Léonce et Léna de Georg Büchner (prix d’interprétation au festival À Contre Sens, 2018), PAIX 2441 d’après Aristophane, Le Moche de Marius von Mayenburg.
Plus d'infos sur la compagnie

L'auteur

Né à Tel-Aviv en 1943, Hanokh Levin meurt prématurément en août 1999. Figure majeure de la culture israélienne d’aujourd’hui, il est l’auteur d’une œuvre considérable et foisonnante qui comprend 56 pièces (dont 32 ont été montées de son vivant), des sketches, des chansons, de la prose, de la poésie et plus d’une cinquantaine de pièces de théâtre qu’il a, pour la plupart, lui-même mises en scène. Surnommé le « Beckett israélien », il est l’un des auteurs de théâtre les plus joués dans le monde. Levin commence sa carrière comme auteur satirique. Humaniste, révolté par les guerres successives qui traversent son pays, il se penche aussi sur la condition humaine, sur ces petites gens confrontées à leur incapacité à vivre, puis reprend quelques grands mythes pour les tordre et inventer sa propre forme de tragédie contemporaine. Il crée ainsi un langage théâtral totalement singulier, mélange de provocation, de poésie, de quotidien, d’humour et de formidable générosité.

Billets

Les numéros ci-dessous incluent les billets pour cet événement déjà dans votre panier. En cliquant sur «Obtenir des billets», vous pourrez modifier toutes les informations existantes sur les participants ainsi que modifier les quantités de billets.
Billets ne sont plus disponibles